Pour fêter ses cinquante ans de peinture, Gotène lève le voile sur ses dernières créations. Il nous présente ainsi trente oeuvres inédites s’articulant sur la magie des couleurs dont il a seul le secret, trente oeuvres qui sont autant de défis de renouvellement et d’authenticité de son identité en tant que peintre.

Son univers, constitué de paysages souvent dépouillés (forêts aux arbres sans feuilles, étangs sans poissons…), de portraits extravagants, de danseuses (y compris sous la neige), de feux de brousse, de divinités et mythes colorés, donne une représentation du monde à nulle autre pareille.

Les femmes font partie de cet imaginaire. Elles sont filiformes avec de belles et grandes jambes. Plus que des portraits, ce sont des silhouettes, des lignes en mouvement esquissant des pas de danse, de rumba ou de chachacha… Un balancement ensorcelant qui vous pousse à dodeliner de la tête et à marquer la cadence.

Le style de Gotène est un mélange de figuration et d’abstrait empreint de liberté. Il peint avec son coeur la vie qui l’a façonné, surtout celle de son enfance. Il n’a que neuf ans lorsqu’il quitte son Yaba natal, dans la Cuvette congolaise, pour Brazzaville, la capitale. Il porte déjà en lui l’essentiel de ce qui constituera son imaginaire. Ce sont les souvenirs de cette enfance brève et décisive qu’il élève depuis cinquante ans au rang d’art. Souvenirs qui, image après image, tableau après tableau, forment ce qu’il est aujourd’hui convenu d’appeler « le monde merveilleux de Gotène » et que nous vous invitons à découvrir.

 

  • tab_gotene_02
  • Unknown-1
  • tab_gotene_03
  • tab_gotene_04